28 août 2014, par Admin - Catégorie : Dans La Presse

Pierre Monzani dans une émission de TV Liberté

Suivre le lien :  http://www.tvlibertes.com/?p=2658 

 

24 août 2014, par Ligne Droite - Catégorie : L'actu commentée

Du fürher au calife par Vincent Normandin (Ligne Droite)

L'occident doit prendre très au sérieux l'auto-proclamation le 29 juin dernier comme Calife d'Abou Bakr al Baghdadi qui jusque là était le chef de l'état islamique en Irak et au Levant (EEIL). Il n'avait  précédemment fait allégeance qu'à El Qaïda dans le combat entre les sunnites, évincés du pouvoir, et les chiites à qui ce pouvoir était échu après la chute de Saddam Hussein, suite à la deuxième intervention militaire américaine dans ce pays. Son prédécesseur s'était lui aussi proclamé Calife, mais sa mort rapide mit fin au rétablissement théorique de cette instance de l'Islam en déshérence depuis que Kemal Atatürk avait, en 1922, laïcisé l'organisation politique de son pays pour le démocratiser.

Les derniers Califes étaient tous turcs, mais leur influence sur le reste du monde musulman n'a jamais eu, et de loin, l'ampleur des premiers successeurs de Mahomet dont il faut se rappeler que le premier était Mahomet lui-même et

Lire la suite … → Du fürher au calife par Vincent Normandin (Ligne Droite)

24 août 2014, par Gabriel Levy - Catégorie : L'actu commentée

ALAIN JUPPE : UN PROGRAMME A LA GUIMAUVE

Qu’il est triste de constater que le premier candidat déclaré pour succéder à M. Hollande nous propose un salmigondis de recettes réchauffées comme programme de gouvernement. Tel, le projet de M. Juppé, mais nous aurons garde de souscrire à l’aphorisme de Clemenceau selon lequel : « on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables ». Ainsi lisons-nous dans l’édition du 23 août 2014 du Figaro : * « notre véritable défi : convaincre les Français que (…) nous (pouvons) résoudre leurs principales angoisses, en particulier la question de la croissance et de l’emploi ». Il occulte, sans doute parce qu’il n’ose en imaginer les moyens, « l’angoisse » de l’insécurité, celle ordinaire et celle provoquée par des « hordes acharnées », qualifiées ainsi par le président socialiste de l‘assemblée nationale. * « Le mariage pour tous est maintenant engrangé, ne repartons pas sur une loi familiale qui ferait resurgir des divisions ! ». Incitation à adopter la reddition préventive devant tout risque de division. * Pour résoudre les problèmes liés à l’immigration, « inventer (sic) une identité heureuse qui permette de faire en sorte que la France soit fidèle à sa capacité d’accueil sans pour autant renoncer à ses principes fondamentaux ». Depuis 50 ans les contribuables paient pour augmenter ces « capacités d’accueil » pour le résultat que l’on connaît. * « il est possible de «construire (…) une unité française dans la diversité». Est-il certain que la diversité soit le désir des Français, sachant les résultats de toutes les tentatives faites en ce sens, en France, en Europe, et aux Etats-Unis ? Elles se soldent surtout par des émeutes. Selon Blaise Pascal, « Deux choses instruisent l’homme: l’instinct et l’expérience ». Il est à craindre que l’instinct fasse défaut à M. Juppé au regard de ses analyses récentes sur les Frères musulmans dans l’Egypte de M. Morzy, et – perpétuel adepte de la reddition préventive – sur la guerre actuelle à Gaza (« on se demande ce qu’Israël “peut espérer de son offensive actuelle contre la bien dénommée bande de Gaza (…) où il cherche à détruire les bases du Hamas, mais où l’on voit surtout des familles terrorisées prises au piège sous les bombardements de Tsahal”). Le refus d’une trêve par le Hamas lui apporte la raison. Curieux cependant le manque d’anticipation de la part d’un « expert ». Quant à l’expérience, nous aurons l’occasion d’y revenir.

Lire la suite … → ALAIN JUPPE : UN PROGRAMME A LA GUIMAUVE

14 août 2014, par Gabriel Levy - Catégorie : L'actu commentée

LA POSTURE

Il n’est pas certain que les trois « sages » de l’UMP soient les plus avisés pour inciter M. Hollande « à éviter le déshonneur de la France » en ne faisant pas « entendre la voix de la France ». Tout d’abord, M. Fabius a raison de faire observer que « le combat de politique intérieure ne justifie pas toutes les outrances », et que « chacun reconnaît combien la France a été et est active par elle-même et pour mobiliser l’Europe et la communauté internationale en Irak, dans le conflit israélo-palestinien, en Syrie, au Liban, et plus généralement au Proche et au Moyen-Orient ». Ensuite, chacun sait que les « machins » (ONU et UE) ne servent à rien et que, si la France a quelque chose à dire ou à faire, qu’elle s’exprime et qu’elle le fasse sans attendre une autorisation. C’est M. Sarkozy qui a imposé le traité de Lisbonne et fait de l’Union Européenne ce qu’elle est : « l’ashtonisation inspiré du nom de Catherine Ashton, un savant mélange de manque d’anticipation, de réactivité et de cohérence diplomatiques, d’absence d’ambitions stratégiques » (Le Monde du 22 août 2014). Enfin, un vieux proverbe dit qu’il faut balayer devant sa porte. N’est-ce pas sous le gouvernement de M. Fillon, M. Juppé étant ministre des affaires étrangères, que la décision d’intervenir en Libye, avec le succès que l’on connait, a été prise ? Ces trois « sages » avaient-ils pressenti le déferlement d’un Islam conquérant ? Probablement, mais ils avaient peur de l’avouer. Défendre les chrétiens d’Orient ? Mais il fallait faire entendre non seulement sa voix, mais trouver les moyens de défendre depuis 10 ans ceux qu’on savait persécutés partout en Orient, en Afrique subsaharienne. Les moyens sont connus et, si souvent utilisés : des sanctions commerciales, le boycott … La défense des Coptes en Egypte ? Des lamentations seulement, car n’est-ce pas M. Juppé, encore aux affaires (2011) qui prétendait que dans l’Egypte de M. Morsi : « la présentation (des Frères Musulmans) qui est parfois faite de ce mouvement mérite sans doute d’être révisée », ajoutant : « nous nous sommes peut-être laissé intoxiquer quand on nous disait ces dernières années : « les régimes autoritaires sont le seul rempart contre l’extrémisme » ? Et aujourd’hui ces trois « sages » proposent aux Français de payer pour reconstruire à Gaza ce que le Hamas, branche des Frères Musulmans, a imprudemment hasardé. Depuis M. Chirac, la France verse des sommes de plus en plus importantes et elle n’a jamais été entendue de ses interlocuteurs, si tant est qu’elle veuille bien leur rappeler que le ciment sert à construire tout…sauf des tunnels. Incohérents, incorrigibles ! La voix de la France finira par se faire entendre. La leur est inutile, elle ne servira même pas à mobiliser leurs militants.

Lire la suite … → LA POSTURE